le badigeon de chaux

le badigeon de chaux

le badigeon de chaux est la technique des enduits de chaux aérienne la plus simple et la plus économique pour réaliser ses finitions et décors. De par les qualités désinfectantes reconnues de la chaux, nous pouvons l'employer dans les milieux humides ou secs et chauds, sans problèmes de moisissures. Il s'applique aussi bien en extérieur qu'en intérieur. Son support  de prédilection est un enduit de chaux, frais ou déjà sec, car il fera corps avec celui ci. Le badigeon de chaux est très apprécié pour son aspect mat et velouté propre à la chaux qui nous permet des possibilités de réalisations infinies.

les ingrédients que nous utiliserons pour les badigeons 

  1. la chaux aérienne en poudre ou en pâte : je recommande particulièrement la chaux en pâte artisanale, ses qualités de carbonatation et de plasticité étant exceptionnelles, largement supérieures aux chaux industrielles en poudre, ce qui permet de charger plus et d'obtenir un résultat plus solide.
  2. la craie, ou blanc de meudon qui est une charge minérale non colorante.
  3. le talc (silicate de magnésium) qui donne de l'onctuosité et accentue la douceur du badigeon.
  4. la caséine en poudre ou préparée qui servira de fixateur
  5. le liant vinylique liquide qui nous servira également de fixateur pour intérieur mais aussi extérieur et pour les supports plus difficiles
  6. le savon noir liquide qui est un agent mouillant facilitant l'émulsion
  7. le méthylcellulose qui est un rétenteur d'eau et une colle
  8. la cire saponifiée pour certaines finitions, donne un aspect satiné et du glissant
  9. l'eau qui est notre diluant: selon sa quantité nous aurons un lait de chaux, un badigeon ou un badigeon en matière. On peut aller jusqu'à 20 fois le volume de chaux pour la réalisation d'une patine.

les outils nécessaires

un malaxeur sur perceuse, un récipient pour mesurer, des petits seaux, une balance, des grands contenants pour mélanger (seaux de 10L), des chiffons, des brosses en poils de soies de porc (pour un travail fin) ou synthétiques pour un travail plus rustique ( attention de ne pas prendre des brosses avec une virole en acier, celle ci s'oxyderait rapidement et pourrait provoquer des éclaboussures de rouille sur vos murs), des éponges, des spatules en inox et des chiffons.

les techniques d'application des badigeons

technique à fresco: On applique le badigeon sur un corps d'enduit ( support ouvert) qui a fait sa prise (il est devenu assez dur) mais qui est encore frais.

technique à sec: sur un corps d'enduit sec (support ouvert) on ré-humidifie à saturation la veille puis à nouveau le jour de l'application et on applique le badigeon

technique à sec sur support fermé comme une ancienne peinture, un placo préparé, on insère un fixateur dans le badigeon et on applique sans humidifier le support ou très peu avec une éponge pour faciliter l'application.

préparation du badigeon

Dans un seau ajouter un peu d'eau adjuvantée d'un bouchon de savon noir liquide, puis ajouter la chaux et remuer afin d'obtenir une pâte assez liquide. Ajouter le fixateur si nécessaire et les charges (blanc de meudon, talc) suivant le type de badigeon que l'on veut. Puis viennent les pigments que vous aurez préalablement délayés dans un peu d'eau et de savon noir (voire aussi de l'alcool ménager à 95° suivant le pigment). Continuer de malaxer en rajoutant de l'eau jusqu'à obtenir la consistance voulue (pâte à crêpe, sauf pour le lait de chaux où il faut beaucoup plus d'eau). Et finalement effectuer un tamisage si possible afin d'enlever les grumeaux restants ou les petit cailloux de chaux toujours plus ou moins présents. Ceci n'est pas obligatoire mais si l'on veut un mur bien lisse c'est mieux (les petits cailloux tombent du mur avec une brosse une fois le badigeon pris, si on ne peut pas tamiser).

Je recommande également de le préparer la veille, il n'en sera que plus agréable à appliquer le lendemain, les agrégats s'étant bien imprégnés d'eau et ne pas hésiter à préparer la quantité pour tout le chantier, les badigeons se gardent très bien plusieurs jours voire des années si ils sont correctement entreposés.

Pendant l'utilisation, pensez à remuer souvent et régulièrement le badigeon pour éviter le phénomène de sédimentation, surtout lorsque les pigments utilisés sont des oxydes.

les différents badigeons de chaux

  • le lait de chaux:

1 volume de chaux (en pâte ou en poudre, de préférence en pâte) + pigments en % du poids de chaux selon la couleur désirée + 1 bouchon de savon noir liquide + 10 volumes d'eau

on préfèrera un lait de chaux pour uniformiser des surfaces sans trop les recouvrir afin de conserver la texture des différents matériaux ou pour réaliser des patines. On pourra donc uniformiser des encadrements de fenêtres, donner une patine à de vieux enduits ou d'anciens badigeons, ou pour redonner du relief à des enduits neufs, éclaircir et patiner des boiseries trop foncées etc...

Il sera possible de passer plusieurs couches, l'application se fait avec une brosse pouce ou une brosse à badigeon.

Sur les fonds ouverts il faudra humidifier la veille, sur les fonds fermés ne pas humidifier et ajouter un fixateur au badigeon (liant vinylique).

  • le badigeon simple:

1 volume de chaux (en pâte ou en poudre, de préférence en pâte) + 2 volumes d'eau + 1 bouchon de savon noir liquide + pigments suivant la couleur voulue en % par rapport au poids de la chaux + fixateur caséine ou liant vinylique suivant le support d'application.

la quantité d'eau est indicative et vous montre une texture standard pour ce type de badigeon, elle devra être ajustée en fonction de l'épaisseur de badigeon souhaitée. Néanmoins ne pas faire trop épais sinon vous risquez du faïençage et des décollements.

Ce type de badigeon est assez rustique et servira pour rafraichir une grange ou un garage ou une cave car il ne craint pas l'humidité et est antiseptique.

Sur les supports ouverts il suffira d'humidifier puis de le passer en 2 couches avec une grosse brosse à badigeon. Sur les supports fermés il faudra l'adjuvanter d'un fixateur comme le liant vinylique à 10% du poids de la chaux et de l'appliquer sans humidifier le support.

  • le badigeon amélioré:

1 volume de chaux (en pâte ou en poudre mais de préférence en pâte) + 10% du poids de la chaux en talc + pigments en % du poids de la chaux suivant la teinte que l'on veut obtenir + fixateur caséine (2% du poids de chaux ou 10% du poids de chaux de caséine préparée) ou liant vinylque à raison de 10% du poids de la chaux + un peu de savon noir liquide pour favoriser l'émulsion + eau jusqu'à obtenir la consistance d'une pâte à crêpe.

l'application sur différents supports, ouverts ou fermés est possible, comme pour le badigeon simple.

avec ce type de badigeon il est possible de créer des décors et d'obtenir différents finitions avec un minimum de 2 couches :

  • effet poché sur un ton uni
  • effet nuagé : préparer plusieurs badigeons de teintes différentes, les appliquer sur le mur de manière aléatoire et les mélanger entre eux dans le frais puis pocher
  • effet marbré: réaliser un nuagé sur lequel nous ajouterons des marbrures légères ou prononcées avec un ou plusieurs badigeons d'une autre couleur chacun avec une brosse plus fine et des brosses à marbrer
  • le badigeon en matière: